Le diagnostic du cancer en Allemagne

Le diagnostic du cancer en allemagne

À la recherche de "Le diagnostic du cancer en Allemagne"?

Articles à propos de Le diagnostic du cancer en Allemagne

Quels articles pouvez-vous trouver sur Google à propos de Le diagnostic du cancer en Allemagne:

Article #1

Depuis novembre, François Beaumont se rend une fois par mois à Francfort pour recevoir des traitements de chimio-embolisation. Ce type de soin lui offrirait de meilleures chances de guérison.

« Ils parlaient de faire deux ou trois chirurgies et ce n'était pas avec des grandes possibilités de succès. C'est là que je me suis tourné vers l'Allemagne », explique François Beaumont.

Quelque 300 Québécois, comme lui, se rendent en Allemagne pour recevoir des traitements de chimio-embolisation. Ces soins sont extrêmement coûteux.

« Ça coûte entre 16 000 et 18 000 par voyage, parce que juste un traitement c'est 6000 $ canadien. Quand j'y vais, j'en ai deux », mentionne le triathlète.

Sa famille, ses collègues et ses amis ont amassé près de 80 000 $ en organisant différentes activités de financement pour l'aider.

Affaibli par le cancer et la chimiothérapie, François Beaumont a tout de même honoré sa participation aux championnats du monde de triathlon à Chicago en septembre dernier.

« On s'est accroché. J'avais mes deux amis et mon père qui étaient là. J'ai une tête de cochon. Je voulais juste passer le fil d'arrivée. Ça a été l'épreuve la plus difficile de ma vie. »

Alors qu'il achève ses traitements, il espère revenir au sommet de sa forme en 2016

« On a hâte de passer à travers la tempête, elle est un peu plus longue que prévue mais un moment donné, il va faire beau », assure-t-il.

Source: http://ici.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2016/01/16/001-allemagne-francois-beaumont-cancer-traitement-chimio-embolisation.shtml



Article #1

En 2015, des centaines de Québécois ont fait appel aux services du Dr Thomas Vogl, qui prétend offrir un traitement plus efficace que ce qui se fait au Québec, pour les patients atteints de certains cancers.

La vague de popularité du médecin allemand a fait son chemin jusqu'au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie. C'est notamment le cas de Jason Ferguson, de Cap-des-Rosiers, qui a été frappé d'un diagnostic de cancer du foie en 2014. Le jeune homme de 23 ans a commencé des traitements de chimiothérapie, mais non-curatifs, pour stabiliser son état. Ayant réussi à amasser 20 000 $ via une campagne de financement, Jason devrait s'envoler outre-Atlantique vers le 10 mars.

Il y a également eu le cas de Denis St-Gelais, des Méchins. L'homme de 58 ans, qui avait d'abord été diagnostiqué avec un cancer de la vessie, avait vu des masses apparaître sur ses reins et son intestin. Bien qu'il ait réussi à se rendre en Allemagne pour une première série de traitements, il a malheureusement succombé à la maladie peu de temps après son retour.

Source: http://www.lepharillon.ca/actualites/societe/2016/2/16/traitements-oncologiques-en-allemagne--l-est-du-quebec-attiree-p.html



Regarder la vidéo à propos de Le diagnostic du cancer en Allemagne

Que pouvez-vous trouver sur YouTube:

Des aveugles allemandes pour dépister le cancer du sein

Leave a Replay

Make sure you enter the(*)required information where indicate.HTML code is not allowed